Le matériel de randonnée

Vous projetez de partir en randonnée, pour vous aérer, tester vos limites ou pour le plaisir de la ballade ? Voici la liste du matériel à emporter !

Les chaussure de randonnée

Quelles que soient vos motivations, le plus important est d’être bien chaussé car il n’y a rien de pire que mal choisir ses chaussures et souffrir d’inconfort au milieu de votre randonnée. De bonnes chaussures doivent répondre à certaines exigences : elles doivent être munies d’une tige haute qui enveloppe et soutient le bas de votre tibia, sans le comprimer, ainsi que l’articulation de vos chevilles. Vous ne devez pas vous sentir gêné dans vos mouvements tout en ayant la sensation que vos chaussures contribuent à une meilleure stabilité. En termes de maintien au sol, vos chaussures doivent être pourvues d’une semelle en gomme semi-dure pour absorber les chocs et les irrégularités, crantées pour éviter les glissades en cas d’humidité et vous aider à progresser quand vous êtes en côte. Il est également impératif de se renseigner sur leur niveau d’imperméabilité pour ne pas se retrouver avec les pieds humides en cas de conditions pluvieuses et s’assurer qu’elles offrent une bonne respirabilité. C’est le gage, après plusieurs heures de marche, que vos pieds ne souffriront pas d’abrasion à cause de la transpiration. Respirabilité et imperméabilité sont deux vertus que l’on trouve dans les chaussures en Gore-Tex, ce sont les modèles à privilégier. Enfin, dernière règle, portez plusieurs fois vos chaussures avant le début de votre randonnée pour qu’elles s’assouplissent et se fassent à vos pieds. Ne négligez pas non plus les chaussettes. Pour arrêter votre choix, tout dépendra du type de randonnée que vous souhaitez effectuer, de votre morphologie, de la saison, mais ne lésinez pas sur la qualité. Une fois bien chaussé, vous êtes prêt à affronter les sentiers.

Le sac à dos

Les vêtements

Après les chaussures, le sac à dos est le second élément le plus important pour une randonnée. Un sac trop lourd vous plombera votre sortie en provoquant fatigue et douleurs dorsales, mais il y a un certain nombre d’éléments à transporter. La taille du sac ne peut pas être le seul critère à prendre en compte mais tout commence par là. Si vous partez pour une journée, un sac d’une contenance variant entre 15 et 30 litres suffit. La technologie des bretelles est primordiale : elles doivent être réglables, ne pas vous écraser les épaules ni créer de tension au bas de votre nuque. Un sac à dos de randonnée équipé d’une ceinture ventrale pour l’équilibrer sera à même d’éviter cet écueil, tout comme des renforts dorsaux ergonomiques qui épouseront vos formes. Enfin, que votre sac à dos soit « technique » ou pas, évitez de le surcharger. Au moment de le remplir, procédez à un inventaire strict de ce dont vous avez besoin en dressant une check-list.

Avec les vêtements de randonnée, on en revient à la notion de respirabilité. Elle devra être assurée par la première couche de vêtements que vous porterez. Attention, surtout pas de coton, qui colle au corps et évacue mal la transpiration. Privilégiez des vêtements techniques dédiés au trail, à la marche en montagne. La seconde couche de vêtements aura pour fonction de conserver la chaleur car, lors d’une randonnée, il arrive qu’on passe par différents stades d’effort, de terrain, qu’on soit exposés à des variations de température importantes. Des vêtements en polaire sont particulièrement adaptés. Une troisième couche de vêtements pourra être nécessaire si vous partez pour plusieurs jours ou dans des conditions incertaines. Pensez, dans ce cas de figure, à vous équiper contre la pluie, le vent, voire la neige.

Les bâtons de randonnée

Le petit matériel

L’utilisation de bâtons de randonnée n’est pas obligatoire. Elle aura tendance à s’imposer si vous partez avec un sac lourd, si vous n’avez pas une entière confiance en vos capacités à garder l’équilibre ou si vous avez des articulations fragiles. Sinon, vous pouvez vous en passer.

Une fois que vous avez tous vos équipements indispensables, pensez à emporter une paire de lunettes de soleil, une crème solaire, selon la saison et le lieu de votre randonnée, une gourde pour vous hydrater, du papier-toilette pour les besoins en pleine nature, une boussole pour l’orientation. Et, si vous partez pour plusieurs jours et que vous passez une nuit en refuge, il vous faudra un sac de couchage et une lampe de poche.

Le sac de couchage

La tente

À emporter pour un trek de deux jours minimum. Évitez de choisir un modèle difficile à replier et volumineux. C’est le peu de place qu’il prendra une fois prêt à ranger dans votre sac qui doit vous guider.

Une tente est nécessaire si vous partez pour un trail et que vous montez votre propre bivouac. Emportez une tente compacte, très facile à monter et démonter, en toile imperméable et prévue pour résister aux intempéries.