Luge

La luge est à la fois un véhicule et une activité plébiscitée par les amoureux de la montagne. Son existence remonte à des temps très anciens puisqu’elle était utilisée en 800 avant Jésus-Christ comme moyen de locomotion. Elle devient par la suite l’un des plus vieux sports d’hiver. Les premières compétitions internationales de luge ont lieu en Suisse en 1883.

Pour vous familiariser avec ce véhicule singulier, nous allons passer en revue ses caractéristiques et les utilisations qui en sont faites. C’est parti !

La luge de loisir

La luge présente l’avantage d’être une activité accessible à tous. Elle ne requiert ni condition physique particulière ni maîtrise technique avancée. Son principe est simple : l’utilisateur doit se placer en haut d’une pente inclinée. Il s’assied sur le siège de la luge et positionne ses jambes de chaque côté, dans les gouttières prévues à cet effet. Il lui reste ensuite à mettre son véhicule en mouvement à l’aide de ses bras et le tour est joué. Le choix des trajectoires se fait grâce aux manettes latérales ou en modifiant la position sur la luge. En effet, se pencher d’un côté ou de l’autre vous permet de tourner dans la direction souhaitée. Le dispositif de freinage est assuré par ces mêmes manettes. Vous pouvez aussi ralentir votre course grâce à l’action de vos pieds.

La vitesse maximale d’une luge de loisir peut atteindre 40 km/h. En ce sens, le port du casque est vivement souhaité. Il vous permet d’évoluer en toute sécurité sur des pentes à fort dénivelé. Les lunettes de ski sont aussi recommandées pour conserver une bonne visibilité en toutes circonstances.

compétition de biathlon

Un sport à pratiquer en station

La luge adulte se pratique dans tout domaine skiable. Vous avez juste à vous rendre dans votre magasin de ski et à louer le matériel nécessaire pour la journée ou pour la durée souhaitée. Il existe plusieurs types de luge : le modèle le plus ancien est la luge en bois. Vous pouvez aussi louer une luge 2 places pour dévaler les pentes enneigées avec votre partenaire.

Enfin, si vous avez tendance à perdre facilement le contrôle de votre engin dans les virages, optez pour une luge avec volant. Vous pouvez ainsi vous adonner aux plaisirs de la glisse sans vous soucier des chutes.

Avantages et inconvénients de la luge

La luge de loisir présente beaucoup de points positifs : sport accessible techniquement, peu coûteux, il peut se pratiquer seul ou en groupe. La luge de loisir est moins dangereuse que le ski dans la mesure où les vitesses de pointe sont, en moyenne, moins élevées. Il est aisé de se procurer le matériel nécessaire, que ce soit dans les grandes enseignes comme Decathlon ou dans les magasins spécialisés. Les luges sont remontées en haut des pistes au moyen d’un tapis roulant. Du côté des points négatifs, les sensations de glisse sont bien inférieures à celles que procure le ski. Les possibilités techniques sont également beaucoup moins nombreuses.

La luge de course et le bobsleigh

Le bobsleigh est un sport olympique depuis 1924. Il a acquis progressivement une notoriété publique et rassemble des milliers de pratiquants à travers le monde. Il consiste à donner de la vitesse à une luge, en la poussant sur une distance donnée, puis à s’engouffrer dedans. L’objectif est de conserver sa vitesse maximum le plus longtemps possible. Ce sport se pratique par équipe de deux ou de quatre. Chacune d’entre elles se composent de freineurs et de pilotes. En effet, les rôles sont définis avec précision. L’un des coéquipiers a pour rôle d’optimiser les trajectoires tandis que les autres ont celui de donner de la vitesse et de freiner dans les moments opportuns.

Ce sport a pour principal avantage de procurer des sensations fortes. Adrénaline est le maître mot de la luge de course. Si les conditions de sécurité se sont améliorées avec le temps, beaucoup déplorent la dangerosité de cette activité. En effet, la luge peut se renverser à chaque virage et les adeptes se retrouvent la tête en bas jusqu’à la fin de la course.

La tenue du lugeur

Les pratiquants de la luge de course portent des équipement bien précis. Ils sont vêtus d’une combinaison moulante pour favoriser l’aérodynamisme et diminuer les frottements avec l’air. Ils portent des chaussures permettant d’adhérer à la surface pendant la durée de la poussée et des casques profilés.

Les clubs de luge en France

Il y a peu de clubs de luge sportive en France. Bien que les pratiquants soient rassemblés au sein d’une même fédération, les conditions dans lesquelles s’exerce ce sport exigent des environnements bien particuliers : de la neige et une température assez faible. De nombreuses méthodes ont été développées pour permettre aux adeptes de s’adonner à cette activité toute l’année. Des mécanismes de refroidissement maintiennent la piste à une certaine température.

compétition de biathlon

Le skeleton

Le skeleton est une autre forme dérivée de la luge de course. Cette fois, le pratiquant effectue les glissades à même le ventre et la tête la première.

Pour les skieurs en quête de nouveauté, pour les curieux qui souhaitent expérimenter de nouveaux sports d’hiver, la luge est ce qu’il vous faut. Vous pouvez pratiquez ce sport seul ou à plusieurs, de manière ludique ou en compétition. Vous n’avez besoin que de trouver des stations de ski où il est possible d’en faire et vous vivrez les descentes les plus incroyables de votre vie. Alors en route pour les sports d’hiver !