Le kit VTT électrique

Le VTT électrique et les avantages qu’il propose suscitent de plus en plus d’intérêt et d’envie de s’en procurer un. Mais, quand on possède déjà un VTT traditionnel, on peut rechigner à l’abandonner ou à acquérir un vélo de plus. La solution est alors de transformer son VTT traditionnel en VTT électrique pour obtenir une assistance au pédalage grâce à un kit complet. Voici comment faire et les options qui s’offrent à vous.  

Transformer un VTT classique en VTT électrique

La transformation d’un Vélo Tout Terrain classique en VTT électrique nécessite la pose d’un kit d’accessoires. Il existe deux façons de procéder à cette transformation. Soit vous optez pour un kit moteur roue, soit pour un kit moteur pédalier.

Dans le premier cas, il faut s’équiper d’une roue motorisée. Cela peut être une roue avant ou arrière. Il faut également poser un contrôleur sur le cadre qui permettra de réguler la puissance du moteur. Enfin, il faut un accélérateur, qui peut prendre la forme d’une gâchette, fixée sur le guidon et s’actionne avec le pouce, d’une demi-poignée ou d’une poignée complète. Cet accélérateur permet d’augmenter ou d’atténuer le niveau d’assistance.

Si vous optez pour un kit moteur pédalier, vous devrez remplacer votre pédalier d’origine par un pédalier motorisé. Ce nouveau pédalier intègre le contrôleur. L’accélérateur ainsi que le capteur pédalier sont fournis avec le pédalier motorisé. En complément, quel que soit le système sur lequel se porte votre préférence, vous devrez ajouter une batterie. C’est à vous de déterminer le niveau de puissance que vous souhaitez. C’est également à vous de choisir où la placer. 

Faut-il préférer un kit moteur roue ou pédalier ? 

Voici une question qui peut paraître opaque à trancher. De fait, c’est une question de connaissance de votre pratique

Si vous recherchez la simplicité et la rapidité de montage / démontage, le kit moteur roue est fait pour vous. Le démontage et l’installation d’un nouveau pédalier sont en effet assez techniques et nécessitent un outillage particulier. Pour le kit moteur roue, ce n’est pas le cas. Par ailleurs, le kit moteur pédalier oblige à remplacer non seulement votre pédalier avant, mais aussi votre transmission. Enfin, le kit moteur pédalier entraîne, au niveau du pneu, une diminution de quelques centimètres de la garde au sol.

Globalement, si vous souhaitez vous offrir la possibilité d’équiper occasionnellement votre VTT d’une assistance électrique, mais que vous avez une pratique du VTT en mode randonnée, vous choisirez le kit moteur roue. En revanche, pour les profils plus exigeants, le kit moteur pédalier prend l’avantage. Celui-ci offre une puissance et un rapport de transmission supérieur. Surtout, la répartition des masses sur le vélo est optimisée. Si vous avez l’habitude ou la volonté de vous équiper dans un but d’activité physique, de sorties accidentées et longues, que vous comptez sur la motorisation pour vous offrir un surcroît de puissance et d’endurance, c’est le kit qu’il vous faut. 

Quelles différences avec le kit vélo électrique ? 

De prime abord, il n’y a pas à proprement parler de différences entre un kit vélo électrique et un kit VTT : les kits étant conçus pour équiper l’ensemble des vélos.

Cependant, dans le cas d’un kit conçu avant tout pour les vélos de ville ou les VTC, il se composera d’un pédalier motorisé ou d’une roue motorisée, d’un contrôleur et d’un capteur. L’accélérateur sera un accessoire optionnel. L’intérêt de l’accélérateur étant avant tout de se concentrer sur le pilotage, il est préconisé pour les démarrages en côte ou encore le franchissement d’obstacles. Dans le cadre d’une utilisation citadine ou sur des chemins bien tracés, il ne s’impose pas.

Par ailleurs, le VTT étant fait pour passer partout, il est soumis à plus rude épreuve que les vélos de ville ou les VTC. Ce qui signifie que les kits électriques qui sont avant tout pensés pour le VTT sont plus robustes, plus résistants à la boue, également. Ce sont ceux qui offrent un rapport de couple plus important, notamment les modèles pédaliers. Parmi les options conçues pour les kits VTT, on trouve également la coupure frein, sous forme de poignée ou de capteur. Celle-ci permet de couper l’alimentation électrique au freinage et facilite les manœuvres délicates sur terrain accidenté. 

Herve Pernette

"J’aime faire du sport, sans m’astreindre à un rythme assidu, bouger, garder la forme, essayer de nouvelles pratiques, avec toujours en tête les notions de bien-être et de plaisir. Partager mes expériences, mon ressenti, susciter l’intérêt et la curiosité pour le sport et les loisirs est également une source de motivation."