Comment choisir sa carabine à plomb ?

La carabine à plomb est une arme qui s’utilise autant pour les loisirs que pour l’entraînement sportif des tireurs avertis. Elle se destine à tous et peut-être utilisée tant dans les jardins que dans les clubs de tir.

Choisir une carabine adaptée contribue à développer le plaisir qu’on peut avoir en tirant. Pour autant, choisir le bon modèle nécessite de définir ses attentes.

Avant toute chose, qu’en est-il de la législation ?

Afin de protéger les citoyens, l’État français a instauré une réglementation basée sur la puissance des carabines à plomb. Cette dernière va de 7,5 joules à plus 50 joules. Seuls les modèles de moins de 20 joules sont en vente libre. Il faut toutefois justifier d’avoir 18 ans pour pouvoir en acheter un.

Pour les carabines plus puissantes, l’acheteur devra être titulaire d’un permis de chasse ou d’une licence de tir en cours de validité. En effet, comme le montre le tableau du rapport puissance/distance ci-dessous, les modèles les plus puissants peuvent tirer jusqu’à 50 mètres.

Comment fonctionne une carabine à plomb ?

La carabine propulse des plombs de quelques grammes grâce à la libération d’un gaz préalablement comprimé. La principale caractéristique d’une carabine à plomb est son système de compression et de stockage du gaz (ou de l’air). Il existe trois types de carabines à plomb : air comprimé, CO2 et air pré-comprimé (PCP).

Qu’est-ce qu’une carabine à plomb ?

En dehors du modèle de carabine qui peut avoir son importance (copie d’un modèle connu ou historique…), le choix de la carabine va s’articuler autour de trois critères essentiels : la puissance, le calibre et le type d’armement.

La puissance 

La puissance d’une carabine à plomb se définit en joules, elle va de 7,5 joules à plus de 50 joules. Comme le montre le tableau ci-dessous, les distances vont de moins de 10 mètres à environ 50 mètres. 

puissance carabine a plomb et distance de tir

Voici nos conseils pour le choix de la puissance :

– Les carabines 10 joules et moins conviennent principalement aux enfants. Si elles peuvent être dangereuses pour certains organes comme les yeux, elles représentent relativement peu de risques.

– Les carabines entre 10 et 20 joules permettent d’atteindre des cibles à 18 mètres environ. Elles conviennent parfaitement aux débutants et aux des enfants responsables souhaitant découvrir le tir.

– Les carabines supérieures à 20 joules se destinent aux tireurs expérimentés qui souhaitent entretenir ou affiner leur précision de tir sur longue distance (jusque 50 mètres). 

L’armement d’une carabine à plomb

L’armement de la carabine à plomb se divise en deux étapes : la compression du gaz ou de l’air et le placement du plomb. Chacune de ces étapes peut être manuelle ou automatique.

La compression de l’air

– La carabine à air comprimé est très facile à utiliser. Son procédé d’armement consiste à comprimer un piston dans une chambre de compression (aussi appelée « cylindre »).

Pour armer le piston, il suffit d’abaisser le canon de la carabine vers le bas ou d’actionner le levier d’armement placé sur le côté de l’arme. Une fois cette opération effectuée, le plomb peut être inséré dans la chambre du canon. Lorsque le tireur appuie sur la détente, il libère le piston qui été maintenu par la gâchette. Le mouvement du piston comprime l’air dans le cylindre et propulse le plomb à l’extérieur.

L’armement est renouvelé entre chaque tir.

– Semblable à l’air comprimé, le C02 est un gaz carbonique qui est stocké dans des cartouches. Pour pouvoir tirer, la cartouche va tout d’abord se heurter contre le bec perceur de l’arme. Elle va ensuite libérer son gaz et propulser le plomb.

La cartouche de CO2 est placée dans la crosse ou le chargeur de la carabine. Le fait de ne pas avoir à compresser l’air soi-même permet de tirer en rafale (entre 20 et plus de 100 coups selon la carabine et la taille de la cartouche).

– La carabine PCP fonctionne grâce à de l’air qui a préalablement été comprimé à l’aide d’un compresseur haute pression, d’une bouteille de plongée ou d’une pompe à main (ressemblant à une pompe à vélo). L’air précomprimé est emmagasinée dans une chambre placée sous le canon de l’arme.

Ce type d’armement permet lui aussi le tir en rafale. Le nombre de coups dépend de la capacité du réservoir.

Le placement du plomb

Le plomb peut être placé soit manuellement entre chaque tir soit de manière automatique grâce à un chargeur. Les carabines à air comprimé sont équipées d’un chargeur manuel alors que les carabines CO2 et PCP sont équipées d’un chargeur automatique.

Le calibre

Le calibre correspond au diamètre du canon et à celui des plombs utilisés pour charger la carabine.

– Le plomb de calibre 4.5 mm est le plus répandu en France. Il est utilisé pour charger des carabines, des pistolets et des revolvers de 4,5 millimètres. Il est parfait pour pratiquer le tir de loisir ou de précision. Son poids est généralement compris entre 0.45 et 0.8 gramme. Disponibles dans plusieurs formes et matériaux, les plombs de ce calibre sont vendus à un prix très abordable. Une boite de 500 plombs d’entrée de gamme coûte environ 3 euros.

– Le 5.5 mm est utilisé en Angleterre. Son diamètre étant plus gros que le 4,5 millimètres, sa portée est un peu plus importante. 

La question concerne bien évidement le propriétaire de la carabine. Mais que dit l’assurance si un enfant de moins de 18 ans blesse un de ses amis avec ? Ou si quelqu’un s’entraîne avec une carabine plus de 20 joules sans licence de tir ?